FAQ

Trouvez des réponses à vos questions relatives aux carburants, sur le fioul, votre livraison mais aussi la station-service, le lavage, et tous les services proposés par PETROLPERRET.

FAQ PETROL PERRET

 

QUESTIONS LES PLUS FRÉQUENTES

 

FIOUL ORDINAIRE OU FIOUL DE QUALITÉ SUPÉRIEUR :
QUELLES DIFFÉRENCES ?

Le fioul ordinaire et le fioul de qualité supérieure garantissent tous les deux le fonctionnement de votre installation de chauffage en toute sécurité. Ils se différencient par leurs caractéristiques, leurs performances, et donc leur prix.

FIOUL ORDINAIRE
Le fioul ordinaire réunit toutes les caractéristiques nécessaires au bon fonctionnement de votre chaudière et de votre installation de chauffage. Il s’agit d’un mélange d’hydrocarbures sans ajout de composant, excepté le colorant qui lui donne sa teinte rouge caractéristique.
Sa composition répond à toutes les normes fixées par la réglementation en vigueur. Son atout majeur réside dans son prix. Le fait de n’ajouter aucun additif au fioul ordinaire pour optimiser ses propriétés permet de proposer ce produit au meilleur prix.

LE FIOUL ESSO 4 SAISONS PLUS
Le fioul de qualité supérieure ou Fioul Esso 4 Saisons plus, est composé du même mélange d’hydrocarbures que le fioul ordinaire. Ce produit est additivé pour améliorer ses performances.

Cette additivation apporte au produit :
- une réduction de votre consommation ;
- une meilleure résistance au froid et un fonctionnement optimal même par grand froid ;
- une odeur moins forte ;
- une meilleure stabilité au stockage, avec une formation de sédiments réduite ;
- des émissions de suie réduite pour protéger votre installation ;
- une combustion plus complète ;
- des émissions de CO2 réduites.

L’amélioration du produit à l’aide d’additifs entraîne un surcoût de quelques centimes par litres,
par rapport au prix du fioul ordinaire.

 

 

POURQUOI FAIRE L'ENTRETIEN DE SA CHAUDIÈRE ?

Des équipements bien entretenus, c’est l’assurance de pouvoir en profiter de façon optimale.
Ainsi, une chaudière contrôlée régulièrement multiplie sa durée de vie par deux, voire trois, et tombe cinq fois moins en panne. Par ailleurs, le risque d’incidents lié à un mauvais fonctionnement de votre appareil au fioul est grandement limité. Autre risque majeur lié à un mauvais entretien de votre chaudière :
les rejets de monoxyde de carbone, un gaz inodore, incolore et potentiellement mortel s’il est inhalé en grande quantité. Chaque année, plus de 3 000 personnes sont victimes d’intoxication.
Une raison suffisamment importante pour faire appel à un professionnel agréé afin qu’il contrôle vos installations.
Enfin, l’entretien annuel de la chaudière fioul permet de réaliser des économies d’énergie, de l’ordre de 8 à 12 %.

 

 

PENDANT LA LIVRAISON DE FIOUL LA CHAUDIÈRE DOIT-ELLE ÊTRE ARRÊTÉE ?

Nous vous recommandons vivement d’arrêter votre chaudière pendant le remplissage de la cuve. Au fil du temps, certains résidus s’accumulent au fond de la cuve; lors du remplissage, ils sont brassés. Si ces particules sont aspirées vers le brûleur, elles peuvent obstruer le filtre, ce qui provoque une panne de chauffage. La chaudière peut être arrêtée juste avant la livraison de fioul et remise en route deux à trois heures après le remplissage, lorsque les résidus se seront à nouveau déposés au fond de la cuve.

 

 

QUELLES EST LA CAPACITÉ MAXIMALE D'UNE CUVE À FIOUL ?

Selon les prescriptions officielles, les citernes à fioul peuvent être remplies au maximum à 95 % de leur contenance totale. La raison de cette mesure de sécurité est le fait que, en cas de chaleur, le volume du fioul augmente.  Surtout en hiver où la température du fioul est inférieure à la température du local-cuve. Lorsque la température du fioul s’égalise avec la température du local, le fioul se dilate légèrement. Si la cuve était remplie à 100 %, elle déborderait.
Remarque : la température du fioul n’a aucune influence sur la quantité indiquée par le compteur sur le bon de livraison. Le fioul est traité dans le monde entier avec une température de référence de 15° C. Les compteurs des véhicules mesurent la température du fioul au moment du déchargement et convertissent la quantité à 15°C.